Mourir de vivre

À chaque jour son obstacle,

À chaque année son épreuve,

À chaque vie sa mort.


Celle-ci ne certifie pas un après.

Évolution de la conscience individuelle,

Interrompue ?


Tous détruisent,

Seule la mort serait définitive ?

Pourquoi en avoir si peur, la fin ?

Qui peut répondre.


Les croyants;

Le sont peut-être dans l'espoir de cet après.

Se rassurant du prolongement de leur voyage;

De la sorte, infini.


Vivre pour mourir,

Oublier tout développement personnel,

Tout souvenir...


Faut-il en avoir l'envie,

Avec la certitude d'une fin ?

À quoi bon si rien ne suit...


Mais d'autres l'attendent.

Que leur a pris la vie ?

Quel délit a-t-elle commis,

Qui est l'acteur de ce crime...


Quand la mort n'est plus une peur,

Que certains s'impatientent,

La provoquent...


Croyant pris au piège,

Tu n'y trouves pas d'échappatoire.

Vie éternelle, âme en peine...

27 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout