Une évidence

[Car l'amour est sans fin et que jamais, même lorsqu'une nouvelle vie s'entame avec un/une autre, on ne peut oublier celui/celle qui a frappé notre esprit de sa rencontre...]


À l'instant où ton regard a croisé le mien ;

J'ai su,

Oui,

J'ai su que c'était toi

Que je voulais,

Que toujours je te voudrais...


Quand tes lèvres tu m'as donné,

Là;

Tout doute s'est envolé.

Buvant chacune de tes paroles,

M'en abreuvant encore,

Encore...


Celui-ci,

Me suis-je dit ;

Dont toujours j'ai rêvé,

Chaque jour je l'attendais...


Oui, toi ;

À l'instant je t'ai aimé,

[Jusqu'à la fin je t'aimerai.]




12 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout